Le site rouvrira ses portes fin juin, avec une belle offre d’animations

Les baraquements des Américains à proximité du boulevard du Petit-Change.

Les baraquements des Américains à proximité du boulevard du Petit-Change.

L’enclave de Boulazac dans Périgueux a été très marquée par l’année 1917. C’est sur ces terrains que s’est installé un vaste camp américain avec un hôpital pour accueillir jusqu’à 2 000 blessés. Il en reste encore des traces dans le bâti du quartier : il y a encore des baraquements très reconnaissables et des noms de rues caractéristiques.
L’association des Amis de Barnabé qui regroupe des familles du quartier et la mairie de Boulazac ont décidé de fêter ce centenaire comme il se doit. « Nous aurons de nombreuses animations du 20 au 25 juin », explique Francis Desage, le président de l’association. « Nous travaillons avec le Musée militaire de Périgueux. Des collectionneurs de véhicules militaires anciens circuleront
dans le quartier, des habitants vont pavoiser avec des drapeaux américains et il y aura des reconstitutions, des films, des photos, des visites, etc. »

Un label national
Ce projet est le seul en Dordogne à avoir reçu le label national centenaire de la Grande Guerre du ministère des Anciens Combattants et a aussi été labellisé côté américain.
Une délégation est ainsi attendue. Cette fête durera du 20 au 25 juin et coïncidera avec l’inauguration et la réouverture de Barnabé. Ce sera aussi la sortie d’un livre sur le quartier écrit par l’ancien journaliste Pascal Serre : « Cité Bel Air, 1917-2017, cent ans d’histoires». On y retrouvera l’histoire du camp qui accueillit plus tard des réfugiés ainsi que des témoignages
d’habitants. On pourra prochainement le commander auprès de l’association des Amis de Barnabé en souscription au prix de 23 euros.

Renseignements au 07 82 45 19 53.

Hervé Chassain
logo_so