Photo réunion AG2018

Les membres se sont retrouvés en assemblée générale à Boulazac. PHOTO DOMINIQUE BOIVINEAU

 

BOULAZAC-ISLE-MANOIRE

 

L’heure du bilan pour les Amis de Barnabé

Comme les entreprises, beaucoup d’associations profitent du début de l’année pour dresser leur bilan. Les Amis de Barnabé ont tenu leur assemblée générale ordinaire, dimanche. Pour l’occasion, la salle de la maison des associations, dans le quartier de la cité Bel Air, était copieusement garnie. Plusieurs conseillers de Boulazac-Isle-Manoire, dont Janique Plu, Éliane Bissoulet et Bernard-berbère, ont assisté à la réunion.

Le président, Francis Desage, a ouvert la séance et retracé l’historique des douze mois écoulés. L’année 2017 a été faste avec les cérémonies du centenaire qui, pendant une semaine, ont réuni la foule dans le périmètre de l’ancien camp américain. Le vide-greniers, qui se tient tous les ans le deuxième week-end de juin, est toujours aussi prisé par les chineurs et les exposants. L’année 2017 a également été marquée par la réouverture de la Guinguette de Barnabé.

Les projets pour 2018

Thierry Gervais, le trésorier, affichait un grand sourire en présentant les comptes. Il faut dire que l’exercice se termine avec un bénéfice d’environ 8000euros. La commémoration du centenaire a permis de récolter des subventions : de la Ville à hauteur de 3300 euros, du Département pour 2000 euros, de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (Onac) pour 2000 euros et enfin du consulat américain pour 2400 euros.

La publication du livre sur l’histoire du quartier a été un véritable succès: les 700 exemplaires ont été vendus, une réédition devrait être faite dans les prochaines semaines.

Pour 2018, la brocante est programmée le 10juin. Une soirée karaoké devrait se dérouler le 10 mars, et un voyage sur les plages du débarquement côté Atlantique est programmé le 14 avril.

Plusieurs vœux ont été émis par le bureau, en particulier la transformation de la maison des associations en maison de quartier, afin de maintenir le lien social. Les Amis de Barnabé voudraient également la création d’un musée, ayant pour thématique le camp américain.

En fin de séance, l’assistance a pu poser des questions aux élus. L’incivilité a fait réagir les habitants du quartier rénové. Et comme à l’occasion des vœux municipaux, « les crottes de chien » ont été à l’ordre du jour…

Dominique Boivineau

 

 

Logo Sud Ouest